Coupe des Pays de Loire U17: SF Treillières - Cholet SO "La solidarité crée la magie!"



Ce dimanche 25 novembre marquait l'entrée en coupe pour l'équipe U17 de la Symphofoot au 2 ème tour. L'équipe restait sur une dynamique assez terne en compétition "officielle" (deux défaites en championnat, une "non-qualification" pour l'international de Rezé). Si les blancs avaient retrouvé le goût de la victoire lors d'un match amical la semaine passée sur le terrain de l'ORC (victoire 2-0), les performances collectives laissait encore à désirer. C'est dans ce contexte  que l'équipe accueille le Cholet SO, autre pensionnaire de R2 qui à terminer 1er lors de la première phase. Cet adversaire est bien connu des locaux qui se sont inclinés à deux reprises face à cette équipe en championnat la saison dernière. L'objectif est de prendre du plaisir malgré l'ampleur du challenge qui s'impose, et de profiter de cette coupe pour affronter des adversaires de grande valeur. 

Le match débute et, sans surprise, ce sont le rouges et noirs qui prennent le contrôle du ballon face à un bloc blanc, organisé pour l'occasion en 3-5-2. En revanche, malgré une possession en faveur des visiteurs, les blancs montrent d'entrée une rigueur dans les tâches défensives et appliquent également un pressing en bloc très soutenu. Si la solidité défensive est de qualité, les attaques menées en contre le sont également: A la suite d'un très bon pressing, Alexandre HUET est lancé en profondeur et voyant la sortie du gardien adverse hors de sa surface, choisit la frappe, la gardien plonge et détourne la frappe de la main alors que celle-ci semblait filer dans le but, les blancs obtiennent alors un très bon coup franc. Mathéo DAPZOL le frappe et oblige le portier adverse à une nouvelle fois s'employer sur cette frappe vicieuse qui manque de le tromper. Le match s'intensifie et si jusque là, les joueurs de Cholet avaient eu de la peine a se montrer réellement dangereux, ceux-ci vont obliger Gwen GUEGANO à s'employer sur une frappe lointaine dont le rebond proche du poteau manque de permettre aux visiteurs d'ouvrir la marque. Les blancs vont continuer leurs pressing haut et à la suite de l'un de ceux-ci, le gardien adverse relance sur le capitaine Nils BIZIEN qui lance en une touche Nino MORIN, celui-ci qui avait vu que le gardien était avancé frappe en pivot et marque un très beau but (1-0). Le scénario est parfait, et les joueurs maintiennent cette rigueur et cet état d'esprit. Si les joueurs de Cholet peinent à se procurer des occasions franches malgré leur possession, les Treillièrains font preuve d'une efficacité redoutable. à la suite d'une bonne sortie de balle, Hugo RAINEREAU vient servir d'appui et dévie pour Arthur GAUTHIER qui lance en première intention Baptiste HAURAY, celui ci se présente seul face au gardien adverse et pique parfaitement son ballon pour faire le break juste avant la mi-temps (2-0). La mi-temps arrive les blancs réalisent pour l'instant le coup parfait, très solides et compactes défensivement tout en étant redoutables offensivement.

La seconde période reprend et les rouges et noirs reprennent le contrôle du ballon, il leurs faut attendre seulement 37 secondes dans ce deuxième acte pour réduire la marque: à la suite d'un centre bien renvoyé par la défense treillièraine, le 8 adverse récupère la balle et profite que la défense ne monte pas suffisamment vite pour frapper au ras du poteau et laisse un Gwen GUEGANO impuissant (2-1). Les choses ne pouvait pas plus mal redémarrer, cependant les blancs ne paniquent pas et bien remobilisés par les leaders de l'équipe, vont immédiatement se resaisir. Les blancs encaissent les vagues offensives choletaises qui se font nombreuses, mais l'efficacité défensive de l'équipe est au rendez-vous et parviennent à prévenir les occasions adverses. Ceux- ci s'en remettent alors à des frappes lointaines et de nombreux centre sans parvenir réellement à inquiéter les blancs. Ceux-ci auraient pu même creuser l'écart sur un nouveau très bon coup franc de Mathéo DAPZOLBaptiste HAURAY vois sa reprise de la tête échouer sur le poteau ou encore Nils BIZIEN a deux doigts de pouvoir reprendre une frappe repoussée par le portier choletais. Les blancs vont ainsi résister jusqu'au coup de sifflet final (score final 2-1)

 


Cette victoire permet au blanc de s'offrir un 16ème de final et d'aller un peu plus loin dans cette aventure. Globalement, les joueurs ont livré une prestation sérieuse et aboutie de la première à la dernière seconde. Le staff est particulièrement satisfait de l'investissement et des efforts fournis par l'ensemble des 13 joueurs présents. La solidarité affichée de la part des joueurs est la preuve de la force de ce collectif. Dorénavant, les blancs vont pouvoir se focaliser sur leur prochain grand défi: la réception dimanche 02 décembre à 11 heures au stade de la Rinçais de l'équipe de Saumur qui se révélera être un adversaire tout aussi coriace que Cholet. 

V.G.











L'affiche du Week-end : Samedi 8 Décembre

L'affiche du Week-end : Samedi 8 Décembre